Page en cours de réalisation


La Médiation par l'animal   

Avant propos


Les institutions du secteur de la santé et du social s'intéressent de plus en plus à cette forme de thérapie qui vient soulager l'être humain sur différents plans ; affectif, émotionnel, social, psychomoteur...
Le recours à la médiation par l'animal nécessite une formation sérieuse ainsi qu'une connaissance de l'animal afin de l'éduquer et de s'adapter à ses besoins.
L'utilisation des animaux pour soulager des personnes en souffrance n'est pas nouveau, même si les liens qui se créent entre l'être humain et l'animal sont encore trop souvent méconnus.
C'est le psychologue américain Boris Levinson qui marqua le début de la zoothérapie dans les années 1950, suite à une expérience imprévue entre son chien et un jeune garçon autiste.

Au-delà de mon expérience d'accueil de personnes en difficulté sur la ferme pendant plusieurs années, j'ai toujours été convaincue des effets positifs engendrés par la relation avec les animaux. D'où le besoin de me former à la zoothérapie.

 Ma formation   

- Maîtrise de Psychologie à l’Université Rennes 2 (équivalent master 1) en 1997.
- Formation Médiation animale « Inadaptation sociale à l’Institut Français de zoothérapie » (2012)
- Formation technique à la médiation par l’animal » 2018  
Sensibilisation aux méthodologies de travail pour la mise en place d’ateliers avec l’animal auprès de différents publics.

 Qu'est-ce que la zoothérapie ou médiation par l'animal ?  

C'est une pratique faisant intervenir un animal spécifiquement éduqué, sous la responsabilité d'un professionnel,  pour entrer dans les problématiques des personnes en difficulté.
Cette relation d'aide à la personne en souffrance s'appuie sur les liens bienfaisants et naturels existants entre humains et animaux.
Cette médiation par l'animal est utilisée en vue d'améliorer le potentiel cognitif, physique, psycho-social ou affectif de la personne bénéficiant de ce soin.
Une formation par un organisme sérieux et reconnu est nécessaire pour exercer cette activité à visée thérapeutique.

                                                                  

 

 Deux types de prestations sont proposées

Un programme de zoothérapie personnalisé  


Il s'agit de séances régulières d'environ une heure à destination d'1 à 3 personnes (une fois par semaine généralement).
Le travail est basé sur la relation de complicité avec l'animal. Il vise à créer un espace de bienveillance propice au bien-être de la personne qui pourra alors s'investir dans les activités proposées. 
Une réunion est réalisée avant de débuter le programme de façon à connaitre les attentes du personnel soignant ou de la famille. Un programme personnalisé est ensuite établi en fonction des objectifs définis. Des fiches de suivi sont utilisées afin de pouvoir rendre compte de l'évolution de la personne.

Les items travaillés au travers de la relation à l'animal peuvent concerner 3 domaines :
- Le domaine psycho-affectif : l'image de soi, la communication, l'attention/concentration, les émotions/l'affect.
- Le domaine cognitif : la mémoire, le schéma corporel, les repères spatio-temporels, la compréhension/assimilation...
- Le domaine moteur : la motricité fine ou l'amplitude du mouvement, l'équilibre, le tonus, l'adresse/coordination...

Les activités sont basées sur le toucher de l'animal, le brossage, le jeu, la relaxation, l'agility, la promenade, le nourrissage. Le support photo, les pictogrammes des animaux et l'écriture sont également utilisés.


Des séances d'animation à la ferme basées sur la relation avec l'animal

Les participants sont généralement de 4 à 6. Les rencontres peuvent être hebdomadaires ou plus espacées.
Les séances sont organisées en fonction des attentes des encadrants.

La relation avec l'animal reste la base du travail. Le bien-être de la personne est recherché au travers des ateliers mis en place.
On retrouve des activités de toucher de l'animal, de brossage, de nourrissage.

Certains aspects de la personnes comme son attention, sa concentration seront sollicités au travers des consignes données pendant l'activité, les émotions à travers ce que renvoie l'animal. La personne sera valorisée au contact de l'animal.
La motricité, le tonus, la coordination, se repérer dans l'espace seront des aspects travaillés dans la mise en place de parcours avec le chien ou le poney.